What you see is what you get...really?

Dernière mise à jour : 19 mai 2020

«Et à la l’heure des réseaux sociaux, tout le monde peut s’inventer une image, une vie, se cacher derrière un écran en attendant de voir un ‘’like’’ de plus sur la photo : celle qu’on enlace un arbre par une douce journée d’automne alors que derrière la photo, on jette les emballages papier à la poubelle, on déroule le papier de toilette et les essuies tout comme on déroule un tapis rouge...»


.


(désolé pour l’image du sac de chip, mais je crois vraiment que ça exprime à merveille le propos de façon humoristique lol).


Vous connaissez cette expression? Quand elle est dite c’est souvent avec une dose d’attitude derrière chaque mot afin de convaincre la personne qui les reçoit que vraiment…ce qu’elle voit est ce qu’elle obtient! Je suis de la pop génération de la fin des années 90 et je me rappelle même une chanson de Britney Spears ayant ce titre et je ne peux m’empêcher de penser que lorsqu’elle chantait ces mots, il y avait une pointe de mensonge, car elle savait bien que ce qu’on voyait, l’image qu’elle projetait était loin d’être fidèle a la personne qu’elle était vraiment.


Et à la l’heure des réseaux sociaux, tout le monde peut s’inventer une image, une vie, se cacher derrière un écran en attendant de voir un ‘’like’’ de plus sur la photo : celle qu’on enlace un arbre par une douce journée d’automne alors que derrière la photo, on jette les emballages papier à la poubelle, on déroule le papier de toilette et les essuies tout comme on déroule un tapis rouge...isn’t it ironic, don’t you think! (ça aussi c’est un autre succès des années 90 lol).


Ce qui est d’autant plus ‘épeurant’’ est que ces réseaux sociaux sont puissants! Dans le sens ‘’influents’’ car oui oui, il m’est arrivé de penser voir même de croire que mon couple n’était pas normal, car j’étais bombardé de photos de couples qui semblaient toujours heureux et en symbiose sur mon fil Facebook! De penser que ma vie était vraiment moche, car je n’étais pas allée aux pommes avec mes enfants (dohhh….c’est que j’en ai pas encore, tu peux aller aux pommes sans enfants, mais c’est tellement moins cool!) ou que dans le même week-end je n’étais pas allée prendre un bon repas et un verre de vin au nouveau resto in du coin, faire un saut en parachute le lendemain et terminer le dimanche par l’ascension d’une montagne en hiking! Il m’est arrivé de me sentir laide en voyant la photo de la superbe mannequin Adriana Lima au réveil le matin, enroulée dans ses draps blancs immaculés, avec sa nuisette de dentelle, son chignon parfaitement arrangé et son petit sourire coquin mis en valeur avec son gloss Island Breeze de Maybelline...Moi ben je me réveille dans ma nuisette fleurie en coton, avec les cheveux aussi en bataille que les draps, les lèvres sèche d’avoir respirer par la bouche parce qu’avec le chauffage électrique, l’air de ma chambre devient trop sec et j’ai le nez qui devient tout congestionné!


Que dire de ceux qui font des vidéos hyper motivantes, avec en arrière plan la mer turquoise des caraïbes, qui respire une confiance inébranlable et qui vous promettent que VOUS AUSSI, vous pouvez gagner des milliers de dollars par jour et vivre dans un paradis exotique. Ce qu’on ne voit pas est que ces mêmes personnes oui peut-être elles ont réussis, mais ont ne voit pas comment elles ont bossé dure! Toutes les heures et les sacrifices qu’elles ont du faire. Les jours où elles ont bien failli tout abandonner, car ça devenait trop lourd! Et vous savez aussi que parfois, ce genre de vidéo, ce n’est que du pure mensonge pour prendre des poissons naïfs.